Expositions

FRÉQUENCE BLEUE

23 SEPTEMBRE 2016 – 9 AVRIL 2017

 

4x9_recto_apercu

 

Fréquence bleue propose une immersion dans la couleur bleue et ses multiples nuances à travers des vêtements et des accessoires datant de 1900 à nos jours. Du bleu ciel au bleu marine, cette couleur au large spectre ne cesse d’inspirer les créateurs de mode du monde entier, pour le plus grand bonheur de plusieurs générations. Cette exposition regroupe des pièces de designers internationaux tels que Christian Dior, Balmain et Comme des garçons, mais aussi des créations de jeunes diplômés ou étudiants d’écoles montréalaises en mode, en textile, en joaillerie et en maroquinerie.

 

ARTISTES INVITÉES :

Ivana Araya
Ariane Brunet-Juteau
Julie Carmichael
Amaris Chow-Santos
Gaëlle Couléard
Claire Douérin
Mariane Laforest
Mercedes Morin
Marie Petit
Caroline Rivière
Lila Rousselet
Karen Quirion, KQK
Virginie Turcot-Lamarre, Louve Montréal

DOSSIER DE PRESSE

 

HEURES D’OUVERTURE
Mardi au dimanche, de 10 h à 17 h.
Fermé le lundi.

DROITS D’ENTRÉE
Adulte : 7 $
Étudiant (sur présentation d’une carte valide) : 6 $
Aîné (65 ans et plus) : 6 $
Enfant (5 à 12 ans) : 5 $
Famille (2 adultes – 2 enfants) : 18 $
Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
Gratuit pour les membres du musée
DEVENEZ MEMBRE DÈS MAINTENANT !

PARCOURS D’UNE ÉLÉGANTE

20 NOVEMBRE 2015 – 28 AOÛT 2016

 

elegante001
Parcours d’une élégante propose d’explorer, à travers une expérience singulière et marginale, les différents courants de mode qui ont su influencer le style personnel d’une femme d’exception.
Depuis plusieurs années, cette généreuse donatrice a offert au musée plus de 550 vêtements et accessoires inspirants. L’exposition rassemble 300 artéfacts, composant un éventail d’ensembles raffinés, reflétant son image unique et allurée. Achetée en boutique de luxe ou de seconde main, fabriquée maison ou en atelier spécialisé, chacune des pièces exposées raconte une histoire, celle d’une élégante authentique, curieuse… discrète.

 

HEURES D’OUVERTURE
Mardi au dimanche, de 10 h à 17 h.
Fermé le lundi.

DROITS D’ENTRÉE
Adulte : 7 $
Étudiant (sur présentation d’une carte valide) : 6 $
Aîné (65 ans et plus) : 6 $
Enfant (5 à 12 ans) : 5 $
Famille (2 adultes – 2 enfants) : 18 $
Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
Gratuit pour les membres du musée
DEVENEZ MEMBRE DÈS MAINTENANT !

 

visuel_parcours_elegante00
Photo : lucbouvrette.com

 

DOSSIER DE PRESSE

 

CONCOURS DE LA MODE MONTRÉALAISE – L’EXPOSITION

8 OCTOBRE 2015 – 31 JANVIER 2016

 

concours_mode_01

Pour faire suite à l’exposition MUSÉE PRÊT-À-PORTER, le musée continue d’investir le hall principal du Marché Bonsecours.

Cette exposition du Musée de la mode, en partenariat avec le Concours de la Mode Montréalaise, met en lumière des talents de Montréal s’illustrant dans la création de vêtements, de bijoux et d’accessoires fièrement confectionnés au Québec.

Les trois gagnantes du Concours de la Mode Montréalaise ici exposées, Louve Montréal, Bijoux Mohawki et Jennifer Glasgow, ont été choisies le 5 octobre 2015 par un jury composé de professionnels de la mode, parmi 12 finalistes présélectionnés par les montréalais au cours d’un vote ouvert à tous durant deux semaines.

À PROPOS DU CONCOURS DE LA MODE MONTRÉALAISE

Le Concours de la Mode Montréalaise est une initiative indépendante, soutenue par la Ville de Montréal,  visant à créer une relation entre les artisans de la mode montréalaise et les consommateurs. La mission première du Concours de la Mode Montréalaise est de mettre de l’avant la qualité et la diversité de la mode montréalaise afin d’accroître la visibilité de créateurs locaux.

À PROPOS DU MUSÉE DE LA MODE

Unique institution muséale au Québec consacrée à la mode et à l’art textile, le Musée de la mode, a pour mission de promouvoir la richesse du patrimoine vestimentaire et textile. Le musée met un point d’honneur à exposer des créations québécoises parmi des artéfacts internationaux, afin de mettre en lumière des artistes et des artisans qui ont fait ou font encore le succès de la mode du Québec. Ainsi, le Musée de la mode, documente, conserve et diffuse l’histoire de la mode, précieux héritage pour les générations futures.

LEITMOTIFS

15 MAI – 25 OCTOBRE 2015

 

leitmotifs_001

Floraux, animaliers, géométriques ou figuratifs, les motifs naissent à la surface des étoffes et leur confèrent une personnalité. Tel un leitmotiv, ils reviennent au fil des siècles et de l’évolution de l’impression textile, marquant les vêtements et les accessoires et rythmant ainsi la mode.

Leitmotifs illustre les imprimés les plus iconiques en réunissant près d’une centaine de pièces issues des collections du musée et des créations de designers québécois invités : Betina Lou, Coloré Design, Niapsou Design et Travis Taddeo.

Plusieurs centaines de cravates sont également exposées, saurez-vous choisir votre motif favori ?

 

HEURES D’OUVERTURE
Mardi au dimanche, de 10 h à 17 h.
Fermé le lundi.

DROITS D’ENTRÉE
Adulte : 7 $
Étudiant (sur présentation d’une carte valide) : 6 $
Aîné (65 ans et plus) : 6 $
Enfant (5 à 12 ans) : 5 $
Famille (2 adultes – 2 enfants) : 18 $
Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
Gratuit pour les membres du musée

DEVENEZ MEMBRE DU MUSÉE DÈS MAINTENANT !

DOSSIER DE PRESSE

CHIC & CHOC

DU 6 NOVEMBRE 2014 AU 18 AVRIL 2015

chic_001

CHIC & CHOC réunit une soixantaine de vêtements et accessoires tous sélectionnés pour leurs broderies de perles et de paillettes, de la robe des Années folles à l’éblouissant costume de scène de Céline Dion créé par Annie Horth.

Ce voyage à travers le XXᵉ siècle permet d’admirer des vêtements scintillants de designers reconnus, dont plusieurs grands noms de la mode québécoise tels que Clairette, Lily Simon ou Raoul-Jean Fouré. Ariane Carle et Rush Couture, designers invités, nous font l’honneur de présenter de nouvelles pièces exceptionnelles, dont l’une a été créée spécialement pour cette exposition.

Si le CHIC est mis en lumière, l’exposition en révèle aussi certaines faces cachées : c’est le CHOC.

Artisans de la mode – Vidéo extraite de l’exposition CHIC & CHOC
Entrevue avec Monique Shaw, brodeuse professionnelle et propriétaire de Broderies PM Inc.
Les artisans de la mode constituent aujourd’hui une classe de spécialistes dont les savoir-faire sont négligés au profit d’une production délocalisée et bien souvent de moindre qualité.

video_chic

DOSSIER DE PRESSE

MUSÉE PRÊT-À-PORTER

JANVIER À AOÛT 2015

Pour faire suite à l’exposition des robes de papier De la Belle Époque au prêt-à-porter, le Musée de la mode, continue d’investir le niveau 1 et le hall principal du Marché Bonsecours. Le Musée Prêt-à-porter met en scène deux séries de vitrines miniatures : Par le trou d’un bouton et Les mains endimanchées.
Une occasion d’admirer de jolies compositions élaborées à partir d’objets vestimentaires de collection.

GRATUIT
Les mains endimanchées : Niveau 1, en bas de l’escalier central, Marché Bonsecours
Par le trou d’un bouton : Niveau 2, dans le hall principal, Marché Bonsecours

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Totalement maille!

DU 20 JUIN AU 12 OCTOBRE 2014

 

Totalement maille! expose la mode des années 70 au Québec à travers une quarantaine de vêtements colorés et sensuels de cette époque, réalisés par la designer Francine Vandelac.
À l’encontre d’une utilisation traditionnelle du tricot et destinées à un public jeune et branché, ses créations surprennent et se distinguent par leur caractère moderne et sexy.

 

————-

 

Totalement maille! takes a look back at Quebec fashion in the 70s with more than 40 colourful and sensual garments bydesigner Francine Vandelac.
Challenging ages-old knitwear traditions, her surprising creations were aimed at a young, hip audience and boast a remarkably modern, sexy look.

 

 

 

DOSSIER DE PRESSE – MEDIA KIT

 

De la belle Époque au prêt-à-porter

DE JUILLET À DÉCEMBRE 2014

 

Le Musée de la mode, est fier de présenter cette exposition qui illustre l’évolution de la mode féminine au Québec de 1880 à 1930.
Cette exposition itinérante a été réalisée par Bibliothèque et Archives nationales du Québec et se compose, entre autres, de cinq reproductions de robes de papier créées en 2011 par le costumier québécois Michael Slack.

GRATUIT
Iconographies : Niveau 1, en bas de l’escalier central, Marché Bonsecours
Vêtements de papier : Niveau 2, dans le hall principal, Marché Bonsecours

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

credits

NUITS BLANCHES

DU 7 MARS AU 25 MAI 2014

 

L'exposition Nuits blanches réunit des vêtements issus des collections du musée ainsi qu’une œuvre textile de l’artiste Marie-Hélène Loisel : Le lit des femmes.

Une sélection de robes de nuit et de robes de soirée, toutes de couleurs tendres, met en lumière les rituels d’habillement au crépuscule, que l’on s’apprête à se mettre au lit ou à sortir. Nuits blanches questionne le statut de ces vêtements, entre confort et esthétisme.

 

HEURES D'OUVERTURE
Mardi au dimanche, de 10 h à 17 h.
Fermé le lundi.

 

DROITS D'ENTRÉE
Adulte : 7 $
Étudiant (sur présentation d’une carte valide) : 6 $
Aîné (65 ans et plus) : 6 $
Enfant (5 à 12 ans) : 5 $
Famille (2 adultes – 2 enfants) : 18 $
Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
Gratuit pour les membres du musée

 

DEVENEZ MEMBRE DU MUSÉE DÈS MAINTENANT !

 

————-

 

The Nuits blanches exhibition features garments from the museum’s permanent collection alongside Le lit des femmes, a textile work by artist Marie-Hélène Loisel.

A selection of nightgowns and evening gowns, all in warm pastels, highlights after-dark dressing rituals, whether for going to bed or going out on the town. Nuits blanches explores the nature of these garments, from comfort to aesthetics.

 

OPENING HOURS
Tuesday to Sunday, 10 a.m. to 5 p.m.
Closed on Monday.

 

ENTRANCE FEES
Individual : 7 $
Student (with valid I.D.): $6
Senior (aged 65 ans over): $6
Children (aged 5 to 12): $5
Family (2 adults – 2 children) : $18
Free admission for children aged under 5
Free admission for museum members

 

BECOME A MUSEUM MEMBER NOW!

 

DOSSIER DE PRESSE – PRESS KIT

 

ART TEXTILE : ENTRE COMBAT ET DOUCEUR

DU 25 OCTOBRE 2013 AU 23 FÉVRIER 2014

 

Art textile : entre combat et douceur réunit des œuvres textiles qui surprennent de par la qualité de leur réalisation et leur audacieux contraste entre matière et propos.

Les fils de laine d’une cotte de mailles, les carrés de tulle d’un canon, les sachets de thé d’un manteau militaire et les bouts de ruban d’une crinière de cheval sont autant d’illustrations de cette opposition. L’art textile s’expose ici à travers des pièces étonnantes ayant toutes pour thème le combat, qu’il soit historique, social ou personnel.

 

Si Raymond Dugan représente une bataille historique à travers son interprétation exceptionnelle de la Tapisserie de Bayeux, cette broderie de 70 mètres de long témoigne aussi de la grande patience et de la rigueur dont l’artisan-brodeur a fait preuve durant onze ans.

Ext_DSC_7695

RAYMOND DUGAN
La Tapisserie de Bayeux selon Raymond Dugan
1985 – 1996
© Alexis K. Laflamme

VIDÉO

Le char d’assaut de Jannick Deslauriers, fait de tulle et de fils, est une vision évanescente d’un combat achevé. Elle donne à voir un objet originellement chargé de violence avec beaucoup de légèreté et de transparence.

Ext_DSC_7688

JANNICK DESLAURIERS
Ce qui reste
2011
© Alexis K. Laflamme

VIDÉO

Les sachets de thé infusés et vidés qu’utilise Marie-Hélène Loisel dans son triptyque donnent quant à eux corps à un déserteur en quête de son passé. L’artiste détourne ces objets textiles du quotidien pour illustrer avec émotion des blessures intérieures.

Ext_DSC_7670

MARIE-HÉLÈNE LOISEL
Rentrer !
T’attendre encore ?
2012 – 2013
© Alexis K. Laflamme

VIDÉO

Enfin, Marie Décary et Lise Nantel accompagnent leur combat féministe de bannières faites de tissus colorés, « pour rompre l’habituelle grisaille de nos marches contestataires et lancer un appel à la fête ». Du salon à la rue, la pratique textile s’extériorise et joue un rôle de médiation sociale qui marque les esprits.

Ext_DSC_7686

MARIE DÉCARY ET LISE NANTEL
Les chevalières des temps modernes
1980
© Alexis K. Laflamme

VIDÉO

HEURES D’OUVERTURE
Mardi au dimanche, de 10 h à 17 h
.
Fermé le lundi.

 

DROITS D’ENTRÉE
Adulte : 7 $
Étudiant (sur présentation d’une carte valide) : 6 $
Aîné (65 ans et plus) : 6 $
Enfant (5 à 12 ans) : 5 $
Famille (2 adultes – 2 enfants) : 18 $
Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
Gratuit pour les membres du musée

 

DEVENEZ MEMBRE DU MUSÉE DÈS MAINTENANT !

 

—————-

Art Textile: Struggle and Softness features textile artworks that will delight with their superb quality and bold juxtaposition of materials and subject matter.

Chainmail in wool yarn; a cannon barrel in tulle; an army coat made of teabags; a horse’s mane made of ribbons: these are just some of the show’s studies in contrasts. In the exhibition, textile art will be showcased through a series of astonishing pieces on the theme of struggle, whether historical, social or personal.

 

OPENING HOURS
Tuesday to Sunday, 10 a.m. to 5 p.m.

Closed on Monday.

 

ENTRANCE FEES
Individual : 7 $
Student (with valid I.D.): $6
Senior (aged 65 ans over): $6
Children (aged 5 to 12): $5
Family (2 adults – 2 children) : $18
Free admission for children aged under 5
Free admission for museum members

 

BECOME A MUSEUM MEMBER NOW!

 

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE     PRESS RELEASE
Renseignements : 514 419-2300 ou info@museedelamode.ca

 

TAPIS ROUGE : LA MODE AU MUSÉE

DU 19 AVRIL AU 6 OCTOBRE 2013

 

Tapis rouge : la mode au musée met en scène des pièces phares des collections ainsi que des créations réalisées par des designers montréalais contemporains.

Véritable hommage à la mode, les visiteurs déambulent au milieu de grands noms tels que Schiaparelli, Jean Patou, Thierry Mugler, Arnold Scaasi et Christian Dior. Parmi les créations des designers invités figurent celles de Christian Chenail, Michel Desjardins, Valérie Dumaine, Joseph Helmer, Jocelyn Picard, Marie St-Pierre, Tavan et Mitto et Ying Gao.

Le Musée de la mode donne rendez-vous aux passionnés de la mode, aux amoureux de vêtement et invite tous les curieux à se laisser charmer par la sensualité des matières et des coupes.

 

HEURES D’OUVERTURE

Mardi au dimanche, de 10 h à 17 h

 

DROITS D’ENTRÉE

Adulte : 7 $
Étudiant (sur présentation d’une carte valide) : 6 $
Aîné (65 ans et plus) : 6 $
Enfant (5 à 12 ans) : 5 $
Famille (2 adultes – 2 enfants) : 18 $
Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
Gratuit pour les membres du musée

DEVENEZ MEMBRE DU MUSÉE DÈS MAINTENANT !

 

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUE ANGLAIS

Renseignements : 514 419-2300 ou info@museedelamode.ca

 

 

2012

 

DE TERRE ET DE SOIE

Un dialogue poétique entre les céramiques de l’artiste Nathalie Ducharme et la collection du musée.

19maiDSC_1612

© Alexis K. Laflamme

2011

 

LE TEMPS DES FLEURS (Mail Champlain)

D’un sac à main aux accents floraux de 1898, au captivant bouquet d’une robe Arnold Scaasi, en passant par la langue florale d’un classique signé Dior, l’exposition présente l’inspiration florale dans toute son intemporalité et sa splendeur.

Le temps des fleurs 1

© Daniel Choinière

 

LA MODE FAIT LE SIÈCLE

Jamais une époque ne se sera autant démarquée par rapport aux siècles précédents. De la silhouette en forme de « S », en passant par le look à la garçonne des années 20, ou bien du côté de la microrobe des années 60, jusqu’aux provocations et à l’hypersexualisation de la fin des années 90, la mode du 20e siècle offre un parcours fascinant. 

MCTQ 1

© Alexis K. Laflamme

2010

QUÉBEC CÉLÈBRE LA MODE D’ICI (Place Sainte-Foy)

LE MUSÉE SORT SES GRIFFES (Centre Eaton)
24 août – 3 octobre 2010

Plus de 35 créations, provenant d’une vingtaine de créateurs de mode québécois, rappellent que la mode a son propre vocabulaire et qu’au fil des décennies, les créateurs d’ici ont redéfini à leur façon le mot élégance.

 

AU FIL DU TEMPS (Mail Champlain)

Exposition relatant des anecdotes sur l’histoire de la broderie

LA RELÈVE SE RÉVÈLE
30 juillet – 17 octobre 2010

3 artistes de la relève questionnent 15 objets des collections du Musée de la mode.

AVEC OU SANS EAU ? – IXe TRIENNALE INTERNATIONALE DES MINI-TEXTILES
2 avril – 18 juillet 2010

Exposition internationale de très petits formats (12 cm X 12 cm X 12 cm) mettant en lumière le caractère définitivement contemporain de l’art textile.
Avec ou sans eau ?  jette un regard sur les tangentes évolutives que prennent les métiers d’art par le biais du fil, des arts de la fibre et de la création textile : techniques de tissage et de tressage, collage, broderie, usage du papier, papier soluble brodé. La présentation rend admirablement compte de la diversité et des mariages de techniques très variées propres à l’art contemporain. Elle témoigne avec éloquence des rapports esthétiques, techniques et poétiques qu’entretiennent les artistes avec les matières textiles et celles s’en rapprochant.

 MONT_9e-Triennale-piedsnuage

© Pierre David, Musée Jean Lurçat et de la tapisserie contemporaine d’Angers –
Le promeneur dans les nuages, œuvre de Rita Cserto.

DE FIL EN AIGUILLE…
29 janvier – 21 mars 2010

Parcours au cœur des arts de l’aiguille où minutie, créativité et beauté s’expriment à travers la broderie et son histoire. Regard, par le moyen d’images et d’objets anciens, sur les origines de cet art et sur différents aspects de son évolution.

_DSC9357

© Alexis K. Laflamme

2009

MOLAS EN TRANSITION
4 octobre 2009 -17 janvier 2010

Présentation de molas, pièces d’étoffe ornant le devant et le dos des tuniques portées par les femmes kunas du Panama et cousues suivant la technique de l’applique inversée, soit des découpages et des broderies sur tissus de couleur superposés.

photo 191

© Musée de la mode

GRIFFÉ QUÉBEC
19 juin – 20 septembre 2009

Vêtements griffés provenant de collections muséales et privées. Bibis effrontés d’Yvette Brillon, tenues indémodables de Marielle Fleury et toilettes élégantes de Marie-Paule Nolin proposent un voyage au cœur de l’histoire du design vestimentaire québécois.
Présentée simultanément au Musée de la mode et à l’Écomusée du fier monde de Montréal.

IMG_6777

© Musée de la mode

LA RENCONTRE
10 avril – 7 juin 2009

Quatre langues, quatre sensibilités culturelles se sont donné rendez-vous pour cette mémorable Rencontre où une trentaine de femmes artistes du Québec, du Canada et du pays de Galles ont patiemment ourdi les fils de leur complicité.
Idée originale : Diagonale, centre des arts et des fibres du Québec

La rencontre_1

© Musée de la mode

TAPIS ANCIENS DU CAUCASE
6 janvier – 29 mars 2009

Magnifiques créations textiles datant pour la plupart du XIXe siècle. Considérés à juste titre comme des oeuvres d’art, ces joyaux de collectionneurs montréalais ont été tissés dans la vaste région située entre la mer Noire et la mer Caspienne. Depuis la Russie jusqu’au sud de l’Iran en passant par l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Daghestan et la Géorgie, la somptuosité des tapis témoigne avec éloquence de l’influence des anciennes civilisations mésopotamienne, grecque et romaine ainsi que de l’apport plus récent des cultures chrétienne et islamique.
En collaboration avec The Montreal Oriental Rug Society

Caucase_1

© Musée de la mode

2008

COSTUMES D’IRÈNE CHIASSON – ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ
16 septembre – 7 décembre 2008

Créations de l’artiste Irène Chiasson de 1966 à 1976.
Dès la fin des années soixante, Irène Chiasson transpose les techniques traditionnelles de coupe, couture, crochet, tissage et patchwork dans un contexte de modernité en opérant des transmutations dans le domaine du costume.
En collaboration avec Françoise Legris

Chiasson_3

©Musée de la mode

LE SAC A SES RAISONS
27 juin – 7 septembre 2008

Collection du Musée de la mode.
Petite et grande histoire du sac d’hier à aujourd’hui dont l’évolution est intimement liée au développement de la condition féminine et aux principaux courants historiques et idéologiques.
Prêts d’institutions muséales, de collectionneurs privés et de créateurs contemporains.

Sac_2

© Alexis K. Laflamme

« CINQUANTE-CARTES » MANIÈRES DE VÊTIR LA ROYAUTÉ
31 mai – 15 juin 2008

UNE EXPOSITION EN PARTAGE
Exposition collective conçue et réalisée par  et pour les jeunes.
Vêtements saisissants d’ingéniosité inspirés du célèbre conte de Hans Christian Andersen : Les Habits neufs de l’empereur.
Projet Forum Jeunesse Longueuil

Forum jeunesse _3

© Alexis K. Laflamme

BRODER NOTRE HISTOIRE : REGARDS DE FEMMES INDIENNES SUR LE 21e SIÈCLE
27 mars – 25 mai 2008

Textiles issus d’une tradition millénaire toujours appliquée de nos jours dans le patient travail de broderie des femmes de l’état du Bihar, l’une des régions les plus reculées de l’Inde.
Un projet de Skye Morrison, Ph.D.

Broderie inde_4

©Musée de la mode

MICHÈLE PROVOST, UNE JOURNÉE DANS LA VIE DE MAGGY M.
8 janvier -16  mars 2008

Le style hyperréaliste de Michèle Provost est à la limite du « trash », entre la brutalité de la bande dessinée pour adulte et la télé-réalité. Profondément ancrés dans le réel, les soixante-dix tableaux présentés résultent d’une excursion documentaire de vingt-quatre heures dans la vie d’une femme bien de son temps.

Provost_2

©Musée de la mode

2007

LA TÊTE EN FÊTE / LUCIE GRÉGOIRE, MODISTE
28 septembre – 9 décembre 2007

Rétrospective mettant en valeur l’indéniable talent d’une modiste québécoise dont la réputation n’est plus à faire.

Grégoire_1

©Musée de la mode

SPLENDEUR DU QUOTIDIEN – COLLECTION DU MUSÉE DE LA MODE
29 juin – 9 septembre 2007

Importante sélection de broderies et de vêtements de l’extraordinaire collection de textiles chinois de madame Zhimei Zhang qui en a fait don au Musée de la mode en 2006.

Splendeur_1

©Musée de la mode

TRADITIONS ET DIALOGUES – TRAD
16 juin – 16 septembre 2007

C’est à l’invitation du Centre régional d’archives de Charlevoix que le Musée de la mode du Québec s’empare des murs du Carrefour culturel Paul-Médéric de Baie-Saint-Paul pour y présenter boutonnés charlevoisiens, tapis crochetés et courtepointes anciennes.

Trad_1

©Musée de la mode

ENTRÉE EN MATIÈRES – JEANNE BELLAVANCE
29 mars – 10 juin 2007

La démarche de l’artiste propose une déconstruction graduelle du vêtement fonctionnel. Créé en suivant les normes et règles de l’art de la broderie et de l’ornementation textile, il révèle l’essence spirituelle de l’œuvre.

Bellavance_1

©Musée de la mode

100 ANS DE COURTEPOINTES ÉTOILÉES
3 janvier – 18 mars 2007

Choix de courtepointes étoilées des XIXe  et XXe siècles de la remarquable collection de la Montréalaise Diane Shink.

Courtepointe_1

©Musée de la mode

2006

JARDINS RÉDUITS – VIIIe TRIENNALE INTERNATIONALE DES MINI-TEXTILES
23 septembre – 10 décembre 2006

L’exposition d’envergure internationale fait escale au Musée de la mode après une tournée en France, en Belgique, en Allemagne et en Suisse. Les œuvres, dont la thématique explorait le jardin miniature, ne devaient pas dépasser 12 cm x 12 cm x 12 cm.

IMG_8676

©Musée de la mode

MAUVAIS PLIS
30 juin -10 septembre 2006

Exceptionnel assortiment de fers à repasser de la collection Valois Coulombe.

DSC_2088

©Musée de la mode

CADENCE – NATHALIE TREMBLAY ET LINE GIRARD
28 avril -18 juin 2006

Deux artistes, à mi-carrière et en pleine possession de leur art, jettent un regard croisé sur la création textile contemporaine.

DSC_9550

© Alexis K. Laflamme

TENUE DE MISE
17 février -15 avril 2006

Découverte surprenante des liens parfois inattendus, souvent étonnants, entre l’habillement ethnique et la mode occidentale. Démonstration des correspondances entre une robe boukharienne et une création de Guy Laroche, une jupe de Nouvelle-Guinée et une robe des années vingt.

DSC_6633

©Musée de la mode

PEAU DE JUPON – LYSE LEMIEUX
1er décembre 2005 – 5 février 2006

L’étude de la tunique, de l’uniforme scolaire, est depuis longtemps présente dans l’œuvre de cette artiste et s’est transformée en passion pour le concept de la robe et maintenant du vêtement : Le vêtement comme sculpture – comme installation – comme peau.

DSC_7874

©Musée de la mode

2005

L’ENVOLÉE – ÉLYSE DE LAFONTAINE
23 septembre – 20 novembre 2005

La démarche artistique d’Élyse De Lafontaine vise un but unique : l’émotion. Du chapeau à la sculpture, elle cherche à souder les formes et les couleurs jusqu’à ce que la magie s’installe.  En équilibrant textures et volumes,  elle défie les lois de la légèreté et pousse la technique vers des horizons inexplorés.

171_7135

©Musée de la mode

1, 2, 3… NOUS IRONS AU BOIS !
25 juin – 11 septembre 2005

Vêtements d’enfants de la collection du Musée illustrant l’évolution de la mode des petits du Moyen-Âge à nos jours.  De l’emmaillotement jusqu’aux tenues griffées contemporaines en passant par les robes froufroutantes des petites filles modèles, la vêture des enfants a toujours témoigné de leur rôle au sein de la société.

manteaux 1

©Musée de la mode

FRÉDÉRIQUE PETIT – TAPISSERIES MINIATURES
22 avril – 12 juin 2005

« Une petite chose est une grande chose que l’on voit de loin… »
Le singulier travail de la tapissière française Frédérique Petit a de quoi surprendre, ses miniatures ne dépassant guère le format de timbres-poste!  Néanmoins, ces petits chefs-d’oeuvre témoignent sans contredit de la recherche et du renouvellement dans le respect d’une grande tradition technique.

Petit 2

©Musée de la mode

POÈMES TISSÉS – TEXTILES MAYAS
4 février – 10 avril 2005

Flamboyantes couleurs et riches textures, telles sont les composantes des traje, costumes de base traditionnels des Mayas. Véritable poèmes identitaires tissés au métier à tenseur corporel, huipils et cintas sont les témoins vibrants de la survivance et des transformations d’une tradition textile millénaire.

 MCTQ1

©Musée de la mode

2004

LE JARDIN DE MA MÈRE / CAROLE SIMARD-LAFLAMME
14 novembre 2004 – 23 janvier 2005

Pionnière de la première heure, Carole Simard-Laflamme a renouvelé les codes de la pratique textile au Québec en élargissant les notions de tissage, de récupération et d’utilisation de la fibre. Représentant le Canada à l’occasion de rencontres internationales en Europe et en Asie,  elle s’engage à nouveau, à l’aube du XXIe siècle, dans un parcours hybride semé de rencontres, d’anecdotes et d’une intense cogitation sur la fibre et sur l’œuvre littéraire de Marcel Proust.

DSC_4151

©Musée de la mode

LA ROBE ÉCRITE /  CAROLE BAILLARGEON
3 septembre – 7 novembre 2004

Le travail de Carole Baillargeon se caractérise par le désir d’inventorier les aspects reliés au vêtement en relation avec le corps et/ou l’environnement. De l’identité à l’économique, du psychologique au social,  elle aborde le rôle protecteur du vêtement et évoque la séduction, la pudeur, l’identité, l’éducation et l’enfance.  Débordante et hybride, sa production artistique s’articule autour de l’art contemporain et des métiers liés au  textile.

0043

©Musée de la mode

COLLECTION – 25e  ANNIVERSAIRE
17 juin – 22 août 2004

Exposition soulignant les 25 ans du Musée et présentant 150 des plus belles pièces de la collection permanente. Riche de plus de 4000 objets, le Musée Marsil, fondé en 1979, est le premier musée québécois entièrement voué au costume et au textile et le seul musée à collection sur le territoire de la ville de Longueuil.

exposition 25e 23

©Musée de la mode

BATIK TRADITIONNEL ET MODERNE
1er avril – 30 mai 2004

D’origine javanaise, le batik est une technique artisanale de décoration sur soie ou coton fondée sur l’application, préalable à la teinture, de réserves de cire. Peints à la main avec une finesse d’exécution exceptionnelle, de somptueux textiles révèlent un savoir-faire ancestral, des traditions méconnues et, bien sûr, de fabuleuses légendes.

NATALIE ROLLAND /  FIBRE
5 février – 21 mars 2004

Les arts fibristes au-delà de leur rôle vestimentaire.